Ultrasons

~1880 Pierre et Paul-Jacques Curie découvrent l’effet piézo-électrique.
1910 Langevin découvre l’effet piézo-électrique inversé, phénomène à la base des ultrasons disponibles sur le marché aujourd’hui.
1938 Polhman aurait été le premier à faire un traitement aux ultrasons sur un humain.
Caractéristiques Modalité mécanique caractérisée par la pénétration d’ondes acoustiques ultrasoniques dans la peau à l’aide d’un transducteur et d’un médium de conduction. Les fréquences utilisées varient entre 85 kHz et 3 MHz et sont livrées à des intensités variant entre 0 et 3 W/cm², en mode continu ou pulsé. Une grandeur de tête émettrice appropriée est choisie en fonction de la surface à traiter. Les paramètres sont ajustés en fonction des réactions recherchées, qu’elles soient thermiques ou mécaniques.
Mode d'action Ce traitement a des effets thermiques par vibration moléculaire et des effets mécaniques par cavitation acoustique stable.
Effets thérapeutiques En physiothérapie, les problèmes les plus souvent traités par ultrasons sont les tendinites, les adhérences, les fractures, les névromes et les plaies.
Épicondylite externe
Résultats démontrés Degrés de preuves
Pour diminuer la douleur : l'ultrason et le LASER ont des effets à plus long terme que le bracelet épicondylien. Oken et al., 2008. Détails... 1b
Fibromyalgie
Résultats démontrés Degrés de preuves
La combinaison des ultrasons et du courant interférentiel est efficace dans le traitement de la fibromyalgie pour diminuer les manifestations de douleur et améliorer le sommeil. Almeida et al., 2003. Détails... 1b
Lombalgie chronique
Résultats démontrés Degrés de preuves
La combinaison d'ultrason, d'exercices à la maison, de compresses chaudes et de TENS est plus efficace pour diminuer les incapacités fonctionnelles que les exercices seuls. Koldas et al., 2008.Détails... 1b
L’ultrason en mode continu combiné à des exercices semi-supervisés améliore significativement la fonction, l’endurance musculaire et l’amplitude articulaire pour les gens souffrant de lombalgie chronique non-spécifique. Ebadi et al. 2012. Détails...
Ostéoarthrose des genoux
Résultats démontrés Degrés de preuves
La combinaison d'ultrason et d'enveloppements chauds ajoutée aux exercices semblent plus efficaces que les exercices seuls pour augmenter la performance a la marche, diminuer la douleur et augmenter la fonction chez les femmes avec ostéoarthrose des genoux. Cétin et al., 2008. Détails... 1a
Méta-analyse: L'ultrasons pourrait être efficace pour diminuer la douleur et améliorer la fonction. Loyola-Sanchez et al., 2010. Détails...
Méta-analyse: L'ultrason pourrait être efficace pour diminuer la douleur et améliorer la fonction. Rutjes et al., 2010. Détails...
L’ultrason serait efficace pour diminuer la douleur et améliorer la fonction. Özgönenel et al. 2009 Détails...
Ostéoarthrose de la hanche
Résultats démontrés Degrés de preuves
Combiné à un traitement de physiothérapie conventionnelle, les US sont efficaces pour réduire la douleur et améliorer la fonction et la qualité de vie des patients atteints de coxarthrose dégénérative. Koybasi et al., 2010. Détails... 1b
Plaies chroniques
Résultats démontrés Degrés de preuves
Méta-analyse: L'ultrason à basse fréquence sans contact réduit la taille de la plaie et diminue le temps de guérison pour les plaies chroniques. Driver et al., 2011. Détails... 1a
Retard de consolidation des fractures
Résultats démontrés Degrés de preuves
Meilleure progression de la guérison osseuse avec le traitement au LIPUS (Low Intensity Pulsed Ultra Sound) chez des patients ayant une fracture du tibia avec retard de consolidation. Schofer et al., 2010. Détails... 1a
Le LIPUS est efficace pour réduire le temps de guérison d'une fracture complexe du tibia. Leung et al., 2004. Détails...
Méta-analyse: Le LIPUS stimule la cicatrisation osseuse des fractures récentes. Bashardoust Tajali et al., 2012. Détails...
Stase veineuse et ulcères chez des patients diabétiques
Résultats démontrés Degrés de preuves
Méta-analyse: L'ultrason aide la guérison et aide à réduire la taille des plaies chez les patients avec stase veineuse ou diabétique avec ulcères aux pieds. Voigt et al., 2011. Détails... 2a
Syndrome du tunnel carpien
Résultats démontrés Degrés de preuves
Lors d'un tunnel carpien idiopathique léger à modéré, les ultrasons ont des effets bénéfiques à court et moyen terme. Ebenbichler et al., 1998. Détails... 1a
La phonophorèse avec kétoprofène avec port d'attelle a des effets supérieurs sur la douleur au traitement d'ultrason avec port d'attelle et au traitement avec port d'attelle seulement. Yildiz et al., 2011. Détails...
Syndrome myofascial douloureux (SMD)
Résultats démontrés Degrés de preuves
L’ultrason et la phonophorèse sont deux modalités efficaces dans le traitement du SMD. Toutefois la phonophorèse ne s’est pas montrée plus efficace que l’ultrason. Ay et al. 2011. Détails... 1b
Tendinite calcifiée de l'épaule
Résultats démontrés Degrés de preuves
L'ultrason est efficace afin de réduire la taille des calcifications à court terme. Ebenbichler et al., 1999. Détails... 1b
Contre-indications Explications Sources
Grossesse Contre-indication locale

Les ondes sonores transmises à travers le liquide amniotique pourraient causer des déformations.
1
Hémorragie (ou risque) Risque de favoriser le saignement à cause des vibrations. De plus, les femmes menstruées peuvent voir leurs saignements augmentés par l'application de la modalité au niveau de la région pelvienne. 1
Implant électronique Contre-indication locale

Les ondes sonores réfléchies à l'interface implant-tissue pourraient causer le chauffage de ces tissus.
1
Implant plastique ou ciment Contre-indication locale

Ces matériaux ont un haut coefficient d'absorption des ultrasons, et pourront donc rapidement être chauffés par ces ondes.
1
Infection Contre-indication locale en continu et précaution en pulsé

L'infection risque de s'étendre.
1
Inflammation Contre-indication locale en continu et précaution en pulsé

Risque d'augmenter le processus inflammatoire aigu et la douleur.
1
Maladie de la peau (ex: eczéma) Contre-indication locale en continu et précaution en pulsé

Le contact du transducteur risque d'irriter ou d'endommager davantage la peau. L'application dans un bain d'eau est une alternative sécuritaire.
1
Malignité/néoplasie Contre-indication locale

Les ondes sonores peuvent stimuler la croissance des cellules tumorales et induire la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins, favorisant ainsi la croissance de nouvelles tumeurs et de métastases.
1
Myosite ossifiante Contre-indication locale

Pourrait stimuler plus de croissance osseuse et ainsi exacerber les symptômes.
1
Peau fragilisée par radiothérapie Contre-indication locale

Possibilité de stimuler la croissance de cellules malignes résiduelles.
1
Trouble circulatoire Contre-indication locale

Risque de brûlure est augmenté car le système vasculaire n'arrive pas à dissiper la chaleur.
1
Trouble cognitif ou de communication Contre-indication locale

Augmentation du risque de blessure pour le patient. L’opinion, le jugement et le comportement du patient doivent être connus pour intervenir de manière sécuritaire.
1
Trouble sensoriel Contre-indication locale

Risque que le patient ne sente pas adéquatement le courant, ce qui augmente les risques de blessures.
1
Tuberculose Contre-indication locale

L'infection risque de s'étendre.
1
TVP/thrombus/embolie Contre-indication locale

Le thrombus risquerait de se déplacer dans la circulation sanguine
1
Région cervicale ant./sinus carotidien L'effet des ondes électromécaniques dans cette région est inconnue 1
Organes reproducteurs Risque de nuire à la gamétogenèse. 1
Yeux La cavité instable pourrait endomager la rétine. 1
Précautions Explications Sources
Moelle épinière Il peut y avoir cavitation instable dans le liquide cérébrospinal. Cependant, le SNC est protégé par des os et c'est donc peu probable qu'il soit affecté par les ultrasons. 1
Peau endommagée ou à risque Le contact du transducteur risque d'irriter ou d'endommager davantage la peau. L'application dans un bain d'eau est une alternative sécuritaire. 1
Plaque épiphysaire active Risque d'altérer la croissance osseuse. 1
Nerfs en regénération et nerfs périphériques superficiels Un inconfort peut être ressenti par les patients, mais il ne semble pas y avoir d'évidence claire pour éviter l'application d'ultrasons sur les nerfs périphériques superficiels. De plus, les études sont métigées quant à l'effet qu'ont les ultrasons sur la conduction nerveuse. 1
Blessure des tissus mous à l'épaule
Résultats démontrés Degrés de preuves
Les US combinés à d’autres interventions : pas d'efficacité significative malgré la diminution de la douleur et l’augmentation de l’amplitude articulaire. Kurtais et al., 2004. Détails... 1b
Douleur à l'épaule non-spécifique (blessure des tissus mous)
Résultats démontrés Degrés de preuves
L’ajout de courants Interférentiel ou d’US aux exercices conventionnels ne semble pas être plus efficace que les exercices conventionnels seuls dans le traitement des douleurs à l’épaule à court et long terme. Van der Heijden et al., 1999. Détails... 1a
L'ultrason n'est pas plus efficace que l’US placebo pour réduire la douleur. Détails...
Syndrome d'abutement de l'épaule
Résultats démontrés Degrés de preuves
L'ultrason n'est pas supérieur au LASER et vice-et-versa dans le traitement du syndrome d'abutement de l'épaule. Les exercices demeurent la base du traitement conservateur. Calis et al., 2011. Détails... 1b
Tendinopathie patellaire
Résultats démontrés Degrés de preuves
Le LIPUS n'est pas efficace dans la gestion des symptômes de la tendinopathie patellaire. Warden et al., 2008 Détails... 1b
  1. Houghton, P. E., Nussbaum, E.L., Hoens, A.L. (2010). Contraindications and Precautions: An Evidence-Based Approach to Clinical Decision Making in Physical Therapy. Physiotherapy Canada, 62(5), 1-80.
Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
40 sujets

5 jours/sem, durant 3 semaines

Groupe tx :
1) Ultrason continu: 1MHz, 1.5w/cm2, 5cm2 BMR=1:6 ST=15cm2, 10min, avec gel Aquasonic.

2) Chaleur superficielle (10 minutes)

3) Courant interférentiel (F=4000Hz Fb=100Hz, 15 minutes, intensité selon la tolérance)

4) Exercices (mobilisations passives et actives, étirement musculaire + exercices Codmann, isométriques et isotoniques, 15 à 30 minutes)

Groupe contrôle :
Idem, mais l'US n'est pas en fonction (placebo)
Intensité de la douleur au repos et au mvt (échelle de Likert : de 0 à 3)

Amplitudes articulaires actives/passives avec un goniomètre (flex/ext, ABD/ADD, RI/RE)

Health Assessment Questionnaire (HAQ)

Shoulder Disability Questionnaire (SDQ)
Post-tx :
Amélioration de la douleur pour les 2 groupes (Pas de différence significative entre les 2).
6/10

Kurtais Gürsel Y, Ulus Y, Bilgiç A, Dinçer G, van der Heijden G JMC. Adding Ultrasound in the Management of Soft Tissue Disorders of the Shoulder : A Randomized Placebo-Controlled Trial. Physical Therapy, April 2004; Volume 84; Number 4; 336 – 343

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
171 sujets Groupe 1 : Interférentiel actif et US actif

Groupe 2 : Interférentiel actif et US fictif

Groupe 3 : Interférentiel fictif et US actif

Groupe 4 : Interférentiel fictif et US fictif

Groupe 5 : aucun Interférentiel et US

* Interférentiel actif : application de 15 minutes, fréquence porteuse de 4 KHz, fréquence de battement de 60 à 100 Hz.

**US actif : fréquence de 0.8 MHz, ERA de 4 cm², BNR de 4:1 à 6:1, pulsé 2:8, application circulaire.
Shoulder Disability Questionnaire (SDQ)

Sévérité de la restriction des AVQ

Échelle visuelle analogue (EVA)

Échelle de Likert à 7 points sur l’évolution générale

Mesure de l’amplitude articulaire de l’épaule et rythme gléno-humérale

RISOM

Palpation
6 semaines post-tx :

Patients ayant reporté une grande amélioration ou récupération complète :
Interférentiel actif et fictif : 23% et 22% respectivement

US actif et fictif : 26% et 19% respectivement

Groupe 5 : 20%

12 mois post-tx :
Effets de traitement similaire pour tous les groupes.
8/10

Van Der Heijden GJ, Leffers P, Wolters PJ, Verheijden JJ, van Mameren H, Houben JP, Bouter LM, Knipschild PG. No effect of bipolar Interferential electrotherapy and pulsed ultrasound for soft tissue shoulder disorders: a randomised controlled trial. Annals of the Rheumatic Diseases. 1999;58(9):530-40.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
157 sujets

(douleur unilatérale à l’épaule non-spécifique)
Groupe Tx : Ultrasons
1) Ultrasons en mode pulsé (1 :4), 6 séances de traitement, 0,5W/cm2, 3-7 minutes, 1-3 MHZ

2) Thérapie Manuelle

3) Programme d’exercices à domicile et conseils

Groupe contrôle :
1) Ultrason : même application mais non fonctionnel (placebo)

2) Thérapie Manuelle

3) Programme d’exercices à domicile et conseils
Mesure principale :
Shoulder Disability Questionnaire (SDQ)

Mesures secondaires :

Échelle Visuelle Analogue (EVA)

Mesures de santé globales reliées à la qualité de vie (EQ-5D)

Échelle numérique sur 5 pts afin de connaitre l’opinion du sujet sur sa récupération globale

Amplitudes de mouvement actives et passives en abduction, rotations externes et internes.
Mesure principale :
Aucun changement significatif à 2 sem, 6 sem et 6 mois post-tx.

Mesures secondaires :
Pas de changements significatifs observés à 2 sem, 6 sem et 6 mois post-tx pour chacun des outils de mesures.
10/10

Ainsworth R, Dziedzic K, Hiller L, Daniels J, Bruton A, Broadfield J. (2007) A prospective double blind placebo-controlled randomized trial of ultrasound in the physiotherapy treatment of shoulder pain. Rheumatology. 2007 January;46:815-820.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
58 sujets

(épicondylite externe)
Groupe 1 : bracelet épicondylien + exercices :
Bracelet porté le jour pendant 2 semaines

Groupe 2 : US + hot pack + exercices
US en mode continu en latéral du coude, 1 MHz, 1.5 W/cm2, 5 min

Hot pack : 10 applications dans la région épicondylienne

5 jours/sem pendant 2 semaines.

Groupe 3 : laser (He-Ne) + hot pack + exercices
Laser : 10 applications sur la région de l’épicondyle latéral en mode balayage.

10 minutes, 10mV, 632.8nm

Hot pack : 10 applications dans la région épicondylienne.

5 jours/sem pendant 2 semaines.

* Exercices : Programme d’étirement et de renforcement progressif en quatre étapes. Supervisé les 2 premières semaines et continué à domicile ensuite. Si une étape était faite sans dlr, le patient passait à la suivante. 10x chaque exercice, 3x/jour.
Douleur (EVA)

Force de préhension (JAMAR)

Évaluation globale de l’amélioration du patient (Échelle subjective de 6 points)
Post-tx :
Diminution significative de la dlr dans tous les groupes.

6 semaines post-tx :
Diminution de la dlr seulement pour les groupes d’US et laser.

Force de préhension augmentée pour le groupe de LASER.
6/10

Oken O, Kahraman Y, Ayhan F, Canpolat S, Yorgancioglu ZR, Oken OF. The Short-term Efficacy of Laser, Brace, and Ultrasound Treatment in Lateral Epicondylitis: A Prospective, Randomized, Controlled Trial. Journal of Hand Therapy, 2008 Jan-Mar; 21(1):63-68

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
17 sujets

(Fibromyalgie)
Groupe tx : US combiné et IF
12 tx en 4 semaines:

US pulse à 1MHz, 2,5 W/cm2

Interférentiel à 4000 Hz, fréquence de battement de 100Hz

Groupe contrôle :
même application d’US et courant interférentiel intensité à 0
Representation Schématique de la douleur

Nombre de points sensibles

Seuil de douleur des points sensibles

Questionnaire sur le sommeil (Brazilian Inventory for Sleep Disorders)

Polysomnographie
Post-tx :
Tous les patients du groupe traitement (9/9) ont obtenu une diminution du nombre de points sensibles.

8 patients du groupe traitement ont obtenu une diminution de la fatigue matinale et du sommeil non-réparateur.

Association entre la diminution du nombre de points sensibles, de leur seuil de sensibilité et la diminution du nombre de changements de stades de sommeil en plus du nombre d’éveils par heure chez les sujets du groupe contrôle.

Aucun des patients groupe contrôle (0/8) ont obtenu une diminution du nombre de points sensibles.
7/10

Almeida TF, Roizenblatt S, Benedito-Silva AA, Tufik S, Almeida TF, Roizenblatt S, Benedito-Silva AA, Tufik S. The effect of combined therapy (ultrasound and interferential current) on pain and sleep in fibromyalgia. Pain. 2003;104(3):665-72.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
60 sujets

(Lombalgie chronique)
Groupe 1 :
Exercices à la maison + exercices aérobiques (tapis roulant), 3x/sem pour 6 sem, 40 à 50 min incluant 5 min de réchauffement et de relaxation. FC cible : 65-70% du maximum.

Groupe 2 :
Exercices à la maison* + physiothérapie (3x/sem. pour 6 sem.):

Compresse chaude 15 min. région lombaire.

US 100% 1MHz 1,5 W/cm tête de 5 cm, ERA 4 cm, BNR 1 :5, 10 min avec gel Aquasonic, application circulaire sur la région paravertébrale lombaire.

TENS 30-40 Hz conventionnel, 15 min.

Groupe 3: exercices à la maison* Vérifié par un journal d’exercices et des appels téléphoniques.

* Exercices à la maison :Flexion et extension du tronc, mobilisation et stretching 15-20 répétitions de chaque exercice, 1x/jour pour chaque exercice durant 6 sem.
Mobilité de la colonne

Douleur

Capacité aérobique

État général

Incapacité fonctionnelle

État psychologique
Post-tx :
Les trois méthodes sont efficaces pour diminuer la douleur

Le traitement de physiothérapie est le plus efficace pour les incapacités fonctionnelles.

Aucune différence statistique n’a été trouvée entre les groupes par rapport à la mobilité de la colonne.
5/10

Koldas Dogan S, Sonel Tur B, Kurtais Y, Atay MB. Comparison of three different approaches in the treatment of chronic low back pain. Clinical Rheumatology, 2008 Jul;27(7):873-81

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
50 sujets

(Douleur lombairer non-spécifique)
Groupe Tx : Ultrason
1) Ultrason en mode continu sur la région paravertébrale lombaire basse : 1 MHZ, 1,5 W/cm2, 5 cm2 (tête sonde), temps selon formule de Grey.

2) Exercices de renforcement et d’étirement semi-supervisés des muscles de la région lombaire basse.

Groupe contrôle :
1) Même application, mais US non fonctionnel (placebo).

2) Exercices de renforcement et d’étirement semi-supervisés des muscles de la région lombaire basse.
Mesure primaire :

1) Évaluation de l’incapacité fonctionnelle à l’aide de la Persian version of the Functional Rating Index (FRI)

2) Échelle visuelle analogue (EVA)

Autres mesures :

1) Limitation des amplitudes articulaires en flexion et extension lombaire à l’aide de test modifié-modifié de Schober.

2) Évaluation de la fatigabilité des muscles paravertébraux durant un test de Biering-Sorensen à l’aide d’un EMG de surface.
Groupe Tx (US continu) :
Amélioration significative de la fonction, de l’endurance et de l’amplitude articulaire en flexion lombaire post-tx et 1 mois post-tx comparativement au groupe contrôle.

Groupe Tx et contrôle post-tx et 1 mois post-tx :
Diminution de la douleur, amélioration de la fonction et amélioration de l’amplitude en flexion et en extension lombaire.
8/10

Safoora Ebadi, Noureddin Nakhostin Ansari, Soofia Naghdi, Shohre Jalaei, Mirmostafa Sadat, Hosein Bagheri, Maurits W vanTulder, Nicholas Henschke, Ehsan Fallah. The effect of continuous ultrasound on chronic non-specific low back pain: a single blind placebo-controlled randomized trial. BMC Musculoskeletal Disorders 2012 13:192.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
100 sujets 3x par semaine pendant 8 semaines
Groupes tx :
1) Diathermie + enveloppement chaud + exercices

2) TENS + enveloppement chaud + exercices

3) US + enveloppement chaud + exercices

4) Enveloppement chaud + exercices

Groupe contrôle :
5) Exercices

*TENS : 20 min, 60-100Hz durée de 60ms en extension de genoux, électrodes autour de la région douloureuse

**US : 1.5W∕cm2 10 min en extension genoux

***Diathermie : fr 27.12MHz 15 minutes en extension genoux
Chronomètre (marche sur 50m )

Index of severity for ostheoarthritic knee (ISK : pour mesurer l’incapacité)

EVA (post-marche: mesure la douleur)

Dynamomètre isocinétique
Post-tx :
Temps de marche pour 50m diminué dans tous les groupes (Tx > que contrôle).

Diminution de douleur dans tous les groupes (Tx > que contrôle).

Performance isocinétique augmentée dans tous les groupes, mais surtout dans les groupes 1 à 3.
9/10

Cetin N, Aytar A, Atalay A, Akman MN, Cetin N, Aytar A, Atalay A, Akman MN. Comparing hot pack, short-wave diathermy, ultrasound, and TENS on isokinetic strength, pain, and functional status of women with osteoarthritic knees: a single-blind, randomized, controlled trial. 2008;87(6):443-51.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
67 sujets

(Gonarthrose)
Groupe traitement avec ultrason en mode continu :
1 MHz, 1 watt/cm2, 5 min, 5 tx/semaine pour un total de 10 traitements
Tête de sonde : 4 cm2
Surface traitée : 25 cm2 sur le genou atteint en évitant la patella

Groupe placebo :
Même application d’ultrason, mais appareil débranché.
Échelle visuelle analogue (EVA)

Index WOMAC

Chronomètre (marche sur 50 mètres)
Post-tx :
Diminution de la douleur davantage significative lors des mouvements pour le groupe Tx (p = 0,013).

Diminution significative de la douleur lors des mouvements pour le groupe placebo (p > 0,05).

Amélioration significative des scores aux domaines du WOMAC (douleur, fonction physique, raideur) pour le groupe Tx.

Diminution significative du temps requis pour marcher 50 mètres pour le groupe Tx.
7/10

Özgönenel L, Aytekin E, and Durmşoğlu G. A double-blind trial of clinical effects of therapeutic ultrasound in knee osteoarthritis. Ultrasound in Medecine & Biology, 2009, Vol. 35, No. 1, pp. 44-49

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
45 sujets

(Ostéoarthrose de la hanche)
Groupe 1 : Physiothérapie conventionnelle (exercices et ''hotpack')

Groupe 2 : Physiothérapie conventionnelle + US placebo

Groupe 3 : Physiothérapie conventionnelle + US

Post-traitement:Exercices à domicile, 3x/sem pour tous les groupes.

Paramètres US :1 MHz, mode continu, intensité 1 W/cm2, 5cm2 (SU), 70-80 cm2 (ST), 3 sections à la hanche: antérieure, postérieure, latérale, 5min/section, 15 mins/tx, 5 tx/sem pour un total de 10 tx.
WOMAC

15 MWT

Échelle visuelle analogue

SF-36 (physique et psychologique)
Post-traitement :
Amélioration significative dans les 3 groupes pour la douleur, le WOMAC et le 15 MWT.

1 et 3 mois post-tx :
Amélioration maintenue pour le groupe 3 pour la douleur, le WOMAC et le SF-36 (physique).

3 mois post-tx :
Amélioration maintenue pour le groupe 3 pour le 15 MWT.

Le SF-36 psychologique est demeuré inchangé pour tous les groupes post-traitement et au suivi.
8/10

Koybasi M, Borman P, Kocaoglu S, Ceceli E. The effect of additional therapeutic ultrasound in patients with primary hip osteoarthritis : a randomized placebo-controlled study. Clin Rheumatol, 2010 29:1387-1394

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
101 sujets Groupe LIPUS :
Fréq. interne: 1,5 MHz
Fréq. de train: 1kHz
Durée d'impulsion: 200 μs
DP: 30 mW/cm2
20 min/jour durant 16 semaines.

Groupe contrôle :
Même temps d'application à la même fréquence, avec un appareil identique mais non opérationnel (placebo).
Changement de la densité minérale osseuse (DMO) en unité Hounsfield (HUs).

Changement de la discontinuité osseuse en mm2.
Post-tx :
Amélioration de la densité minérale osseuse (DMO) de 1.34 (34 %) (intervalle de confiance (IC) 90 % 1.14 à 1.57) fois supérieure des sujets traités avec le LIPUS en comparaison avec les sujets simulés (p=0.002) à la fin du traitement (16 semaines).

Diminution de la discontinuité osseuse chez les patients traités avec le LIPUS en comparaison avec les patients simulés (p=0.014) à la fin du traitement (16 semaines).

À la fin du traitement, 65% des sujets LIPUS ont été jugés comme étant guéris contre 46% pour le groupe simulé (p=0.07).
9/10

Schofer M, Block J, Aigner J, Schmelz A.: Improved healing response in delayed unions of the tibia with low-intensity pulsed ultrasound: results of a randomized sham-controlled trial. BMC Musculoskeletal Disorders 2010; 11:229.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
28 sujets

(fractures tibiales)
Groupe expérimental:
20 min/jour, 90 jours, LIPUS (1.5 MHz, 200 µs avec Exogen 2000 sur site de Fx, surface antéro-médiale du tibia).

Groupe contrôle:
Même application que groupe expérimental, mais avec une machine sans effet.
Examen radiologique

Examen clinique (palpation et MEC)
Groupe expérimental:
Disparition de la douleur à la palpation: 6.1 sem

MEC partielle: 3.8 sem
MEC complète: 9.3 sem
Retrait fixateur externe: 9.9 sem
Contenu minéral osseux plus élevé

Groupe contrôle:
Disparition de la douleur à la palpation: 7.9 sem
MEC partielle: 4.1 sem
MEC complète: 15.5 sem
Retrait fixateur externe: 17.1 sem
Contenu minéral osseux moins élevé
5/10

Leung K-S, Lee W-S, Tsui H-F, Liu PP-L, Cheung W-H. Complex Tibial Fracture Outcomes Following Treatment With Low-Intensity Pulsed Ultrasound. Ultrasound in Med & Biol., Vol 30, No 3, pp 389-395, 2004

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
52 sujets

(syndrome d'abutement)
Groupe 1 :Enveloppement chaud + ultrasons + exercices

Groupe 2 : Enveloppement chaud + LASER + exercices

Groupe 3 : Enveloppement chaud + exercices

Ultrasons :1.5 W/cm2, 3 MHz, 5min/jour pendant 15 jours.

LASER :904 nm, 6 mW, 1 J/cm2, 16 Hz, 2 min/jour pendant 15 jours.

Enveloppement chaud :20 minutes à l'épaule.

Exercices :Mouvements passifs et exercices de Codman au début, exercices de souplesse et de renforcement ensuite. 5 répétitions, 5 sec.
Échelle visuelle analogue

Goniométrie

Système ''Constant scoring'' (fonction)
Post-tx :
Pas de différences significatives entre les 3 groupes pour la douleur en post-traitement

La douleur au repos a diminué significativement en post-traitement pour les 3 groupes

La douleur au mouvement a diminué considérablement pour le groupe 1 (P<0.001) et a diminué significativement pour les groupes 2 et 3 (P<0.01)

En pré- et post-traitement, les valeurs moyennes d'amplitudes articulaires pour l'ABD, la flexion, la rotation externe et la rotation interne de l'épaule n'ont pas de différences significatives entre les groupes .

Amélioration considérable de l'ABD, de la flexion et des 2 rotations post-traitement dans les 3 groupes (P=0.001).

En pré- et post-traitement, les résultats du ''Constant scores'' ne sont pas significativement différents pour les 3 groupes.

Amélioration considérable de la fonction post-traitement pour les 3 groupes (P=0.001).
6/10

Calis HT, Berberoglu N, Calis M. Are ultrasound, laser and exercise superior to each other in the treatment of subacromial impingement syndrome? European Journal of Physical and Rehabilitation Medicine, 2011 March 2;47(3):375-380

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
45 sujets

(Syndrome du tunnel carpien)
Groupe tx : US
1MHz, 1.0W/cm², Mode pulsé (1:4), 5cm² (SU), 15 min, 20 tx au total.



Groupe contrôle :
'ême application US pas en fonction (placebo).
Symptômes subjectifs

Mesures électroneuro-graphiques du nerf médian

Mesures de dynamométrie de pince des doigts et de prise des mains

Amélioration globale du patient
Post-intervention :
Amélioration significative plus prononcée pour les symptômes subjectifs et les variables électroneurographiques dans le groupe tx .

6 mois post-tx :
Les effets sont soutenus.
8/10

Ebenbichler GR, Resch KL, Nicolakis P, Wiesinger GF, Uhl F, Ghanem AH, Fialka V. Ultrasound treatment for treating the carpal tunnel syndrome : randomised "sham" controlled trial. BMJ. 1998 Mar 7;316(7133): 731-5.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
44 sujets

Tous les patients ont utilisé une attelle thermoplastique moulée en position neutre du poignet durant le jour et la nuit pour une durée de 8 semaines.

Groupe 1 :
Tx US placebo avec gel acoustique sans médication via un système US en mode off.

Groupe 2 :
Tx US en mode pulsé (1:4) avec gel acoustique sans médication, à une fréquence de 1 MHz et une intensité de 1 W/cm2.

Groupe 3 :
Tx US en mode pulsé (1:4) avec gel de kétoprofène à 2.5%, à une fréquence de 1MHz et une intensité de 1 W/cm2.
Échelle visuelle analogue

Boston Questionnaire

The symptom severity scale

The functional status scale
Post-tx :
La phonophorèse avec kétoprofène avec port d'attelle a des effets supérieurs sur la douleur à moyen terme comparativement à la combinaison d'un tx US avec port d'attelle.

La combinaison de la thérapie US avec attelle n'est pas supérieure à une thérapie avec attelle seulement.

Une amélioration des résultats cliniques et électrophysiologiques a été observé pour tous les groupes aux semaines 2 et 8.
8/10

Yildiz N, Atalay NS, Gungen GO, Sanal E, Akkaya N, Topuz O. Comparison of ultrasound and ketoprofen phonophoresis in the treatment of carpal tunnel syndrome. Journal of Back and Musculoskeletal Rehabilitation 24 (2011) 39-47

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
18 sujets US en continu, 3 MHz, tête de 0,5 cm2, application circulaire sur la face palmaire du tunnel carpien, 5 min, 5x/sem pour 2 semaines. Groupe A : 1.5 W/cm2

Groupe B :0.8 W/cm2

Groupe C : 0 W/cm2 (groupe contrôle)
Paramètres cliniques :
Douleur

Douleur/paresthésie durant la nuit ou le jour

Fréquence de réveil durant la nuit

Paramètres électro-physiologiques :
Median nerve motor distal latency (MDL)

Sensory distal latency (SDL)

Median nerve motor forearm NCV

Sensory nerve NCV
Post-tx :
Augmentation statistiquement significative des paramètres cliniques dans les 3 groupes (Æ de différence significative entre les 3 groupes).

Pas de différence significative dans les paramètres électro-physiologiques des 3 groupes
4/10

Oztas O, Turan B, Bora I, Karakaya MK. Ultrasound therapy effect in carpal tunnel syndrome. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 1998 Dec; 79(12):1540-1544.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
60 sujets

(Syndrome myofascial douloureux)
Groupes :
1) Phonophorèse au diclofenac

2) Ultrason standard

3) Ultrason placebo (appareil débranché)

* Les paramètres de traitement sont les mêmes pour les deux premiers groupes
1 MHZ, 1.5 W/cm2, 10 min/session, 15 sessions pendant 3 semaines.

* Tous les patients reçoivent un programme d’exercices de renforcement (isotonique + isométrique) et d’étirement.
Intensité de la douleur avec l’échelle visuelle analogue (EVA) et une échelle de Likert

Nombre de points gâchettes lors de la palpation

Algomètre (seuil de pression douloureux)

Goniomètre

Neck pain disability scale (NPDS)
Post-traitement groupe 1 et 2 :
Améliorations significatives par rapport aux données avant traitement au niveau de l’intensité de la douleur, du nombre de points gâchettes, du seuil de pression douloureux, de la mobilité cervicale et de la mesure d’incapacité avec l'ultrason et la phonophorèse.

Pas de différences significatives entre la phonophorèse et l’ultrason (p = 0.05).

Post-traitement Groupe 3:
Améliorations significatives seulement au niveau de la mobilité du cou (flexion latérale et rotation). Aucune autre amélioration significative rapportée
9/10

Ay S., Dogan SK., Evivcik D., Baser OC. (2010) Comparison the efficacy of phonophoresis and ultrasound therapy in myofascial pain syndrome. Rheumatol Int. 2011 Sep; 31 (9): 1203-8. Doi: 10.1007/s00296-010-1419-0. Epub 2010.

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
63 sujets

(tendinite calcifiée de l'épaule)
Groupe US :
15 minutes au site de calcification à 0,89 MHz, 2,5 W/cm², pulsé 1:4, avec tête de sonde de 5 cm², gel aquasonic, application circulaire, avec membre supérieur placé de façon à exposer maximalement le tendon calcifié.

Groupe contrôle :
Application identique avec générateur d’ultrasons hors fonction (placebo).
Mesure radiologique de la taille des calcifications

100-point Constant score:
  • Sévérité de la dlr
  • Qualité de vie
  • Amplitude articulaire active
  • Puissance de l’épaule
Post-traitement :
Groupe US :
19% résorption complète de la calcification 28% résorption de ³50% de la calcification.

Groupe contrôle :
0% résorption complète de la calcification
10% résorption de ³50% de la calcification

9 mois post-tx :
Groupe US :
42% résorption complète

23% résorption de ³50% de la calcification

Groupe contrôle :
8% résorption complète

12% résorption de ³50% de la calcification.
9/10

Ebenbichler GR, Erdogmus CB, Resch KL, Funovics MA, Kainberger F, Barisani G, Aringer M, Nicolakis P, Wiesinger GF, Baghestanian M, Preisinger E, Fialka-Moser V. Ultrasound therapy for calcific tendinitis of the shoulder. The New England Journal of Medicine, 1999 May 20; 340(20):1533-1538

Échantillon Intervention Outils de mesure Résultats PEDRO
27 sujets

(Tendinopathie patellaire chronique)
Groupe expérimental:
84 applications, 20min/jour, 7jours/sem, durant 12 semaines.

US (100 mW/cm2, pulsé, gel pour US standard, application stationnaire sur le tendon patellaire, genou fléchi à 90 degrés).

Groupe contrôle:
Même application, mais US pas en fonction.
VAS-U (échelle numérique pour la douleur usuelle)

VAS-W (échelle numérique pour la pire douleur)

Échelle VISA
Post-tx :
Pas de différences entre le groupe expérimental et le groupe contrôle pour la VAS-U et la VAS-W.

La VAS-U et la VAS-W ont diminué respectivement de 1.6 ± 1.9 cm (28 ± 40%) et 2.5 ± 2.4 cm (35 ± 31%) lors de l'étude pour tous les participants.

Pas de différences entre le groupe expérimental et le groupe contrôle pour l'échelle VISA.

Le score VISA a augmenté pour tous les participants de 12.3 ± 16.1 (30 ± 44%) lors de l'étude.
9/10

Warden, S.J., Metcalf, B.R., Kiss, Z.S., Cook, J.L., Purdam, C.R., Bennell, K.L., Crossley, K.M. Low-intensity pulsed ultrasound for chronic patellar tendinopathy: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Oxford University Press on behalf of the British Society for Rheumatology, 2008 February 12; 47:467-471.